Search in Huibslog
About myself

HUIB
Riethof, Brussels

Huib.jpg...more
...meer
...en savoir plus
...mehr

View Huib Riethof's profile on LinkedIn
PUB
Latest Comments
My Social Pages

Powered by Squarespace
Journal RSS Menu

 
Email Subscription (free)
Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

« Squarespace is why my Blogs look so professional and arty | Main | Verdonk jokte over PSP - Uitburgeren! [NL] »
Wednesday
Oct012008

Virginité lilloise: Jésuitisme juridique [FR]

"On a en mémoire le tohu-bohu médiatique et politique suscité en mai dernier par la décision du juge des affaires familiales de Lille d’annuler le mariage de deux personnes au prétexte, non pas que la mariée n’était pas vierge comme beaucoup de commentateurs l’ont avancé dans un raccourci saisissant, mais parce qu’elle avait menti à son mari sur un point qu’il tenait pour essentiel au regard de ses convictions personnelles et qu’elle-même savait être tel aux yeux de son époux."
Constate l'éminent juge des enfants Jean-Pierre Rosencveig dans son LeMonde-blog (28 septembre 2008, no 273. Nous en parlions sur Toto Le Psycho (ici, et encore ) et dans HUIBSLOG, ici, et ).

M. Rosencveig confirme ce que j'avais avancé, alors. Ce n'est pas une affaire de l'Islam. Le mari, Français autochtone, converti à cette religion-là, ne l'invoque que pour justifier ses idées rétrogrades sur la femme. Il aurait pu être un catholique ou un protestant intégriste. C'est la femme, qui veut l'annulation du mariage, car elle s'est trompée sur la personne de son époux.

Comment enterrer un canard?

Forcée par le "tohu-bohu" dans l'assemblée nationale, la ministre de la Justice Rachida Dati, qui au début avait même dit que l'annulation du mariage par la cour était justifiée par la nécessité de protéger les droits des femmes (ce qui était correct), a fait volte-face et a instruit le parquet à faire appèl.
Le mariage (non consommé) existe donc toujours. Absurdité imposée par les automatismes islamophobes d'une certaine catégorie d'intellectuels et d'une opinion publique effrayée par l'invasion des foulards.
Rosencveig:
Discrètement, dans les semaines suivantes, une audience en référé avait même veillé à la demande du procureur de la République de suspendre les effets de la nullité du mariage. Les époux restaient mariés en attendant la fin de la procédure. On se souvient que la demande de nullité initiée par le mari avait reçu l’approbation de l’épousée.
La femme a donc fait le contraire de ce que lui imputent les "protecteurs de la femme musulmane" omniscients: Elle a refusé à marier un homme aux convictions tellement rétrogrades. Preuve d'émancipation. Et elle a fait son choix radical: Elle ne veut jamais avoir été mariée à cette personne.
Soyons clair : il ne s’agit nullement de maintenir mariées contre leur gré ces deux personnes. Elles disposent du droit de divorcer et leur divorce serait imparable. Mais le mari comme l’épousée veulent que le mariage soit censé n’avoir jamais existé. Pas divorcés ; jamais mariés : tel est leur credo devant cette mésaventure.
Pour être encore plus clair : on ne peut qu’approuver à titre personnel le choix de cette femme de gommer cette page de sa vie quand elle estime s’être trompé sur le personnage avec laquelle un temps elle avait entendu se lier et auquel elle dit avoir porté de l’affection. Il attache donc une telle importance à la virginité des femmes qu’on peut s’interroger sur son rapport aux femmes en général et à la sienne en particulier. Il lui aura ouvert les yeux, un peu tard certes, mais ouvert quand même. [..] En résumé ce n’est pas le fait de n’être plus vierge qui est cause de la demande de nullité mais on l’a dit le mensonge.

Les Jésuites sauvent la mise. En silence.

Le blog de Rosencveig, quand il a émis en mai dernier ces opinions-ci, a reçu la visite de 150.000 personnes pendant "les jours fous". Beaucoup d'exités qui craignaient la fin de l'Occident, provoquée par des juges trop mous envers les "prétentions de l'Islam".
Aujourd’hui (Le Monde du 24 septembre 2008), la Chancellerie avec le parquet de Douai pour ne pas rallumer une guerre religieuse et un débat sur le féminisme, est à la recherche d’un compromis me semble-t-il digne des jésuites.
Le parquet de Douai mise maintenant sur "une erreur sur la personne" au lieu de "mensonge" pour justifier l'annulation. Ceci, afin d'éviter que le débat public se relance.
Les époux involontaires doivent attendre le 17 novembre 2008 pour savoir, si la cour accepte ce nouveau "emballage" de la décision à annuler leur mariage.

Où sont les législateurs quand il s'agit d'interdire le sanctionnement de la non-virginité?

Et puis, on attend en vain une initiative des indignés du mois de mai à changer la loi, en excuant la non-virginité de la femme (et de l'homme?) comme motif d'annumation de mariage ou de divorce. C'est symptomatique pour les "critiques de l'Islam", qu'ils dénoncent à tort (comme ici) et à travers les influences scandaleuses et rétrogrades de l'Islam, en ne proposant jamais des solutions pratiques.
Serait-il possible, que les indignés de l'UMP ne font rien de la sorte, en craignant la réaction des catholiques traditionnels dans leurs rangs?
Je parie qu'ils laisseront tranquillement le Jésuitisme oeuvrer dans le Nord, en attendant une nouvelle occasion à s'indigner gratuitement sur un autre canard xénophobe.

Concours européen du Prix Ulfkotte de l'agit-prop anti-islamique

La plume empoisonnée... Le cas de la virginité lilloise sera le sujet pour le Francophones dans le Concours européen du Prix Ulfkotte (en Allemand), entamé sur Huibs Blogs. Il est déjà en route pour les Germanophones. Une annonce en Français paraîtra bientôt ici.

Technorati Tags: , , , ,

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend

References (1)

References allow you to track sources for this article, as well as articles that were written in response to this article.

Reader Comments

There are no comments for this journal entry. To create a new comment, use the form below.

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.

My response is on my own website »
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
Some HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>