Search in Huibslog
About myself

HUIB
Riethof, Brussels

Huib.jpg...more
...meer
...en savoir plus
...mehr

View Huib Riethof's profile on LinkedIn
PUB
Latest Comments
My Social Pages

Powered by Squarespace
Journal RSS Menu

 
Email Subscription (free)
Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Home - Accueil - Startseite - Startpagina

Wednesday
Aug072013

Dobri Dol - leven aan het einde van de weg [NL]

Er is maar een enkele weg naar het Dorp Dobri Dol. Aan het einde van die weg ben je veilig. Zeggen ze. Want dieven en rovers houden niet van doodlopende wegen. 

Hoe dan ook. Ons eenzaam huisje met het mooie uitzicht is al drie jaar ongeschonden gebleven.

Overal waar wij komen, onderweg, improviseren we eerst een klein kantoortje.
Zo ook op het terras van het casita, het paviljoentje, in het Bulgaarse dorp Dobri Dol.

Daarna pas beginnen we aan het achterstallige
...

Click to read more ...

Thursday
Jul252013

La vie à Dobri Dol [FR]

D'abord, chaque fois, en arrivant à destination j'organise un petit bureau:

Ce bureau se trouve à la terrasse couverte de la maison, surveillée par les quatre paires d'hirondelles qui y ont construit leurs nids sculptés.

Click to read more ...

Saturday
Jul202013

Une contribution de ma fille Shana: HUiBS'travelBLOG

Les prunes de Dobri Dol ...

Nos vacances papa-fille se terminent. Mais pas pour longtemps. Promis! Voici une unique contribution de ma grande fille Shana K. Riethof à mon "blog de voyage":

Huib Riethof, un éternel voyageur.
Que ce soit sur la route ou dans ses pensées, il vagabonde, sans frontières de l'âme ou matérielles. Il a vécu à travers l'Europe, d'Amsterdam à Dobri Dol, la vallée heureuse où coulent de belles journées estivales, et continue sans cesse d'explorer le continent européen qu'il sillonne de ses écrits. Car il n'a jamais cessé de donner, par ses actes et par ses textes, sa perception d'une vie sensible et pourtant juste.
Il a observé ce qui l'entoure et a dépeint une trame réelle de notre actualité. C'est un troubadour de l'internet, il vogue à travers la toile comme il vogue à travers le monde en tissant un réseau humain. Dans sa vie il a toujours aidé les autres, proches ou inconnus, et c'est bien l'homme qui est au centre de son écriture ; c'est l'homme et ses pérégrinations continues, ainsi que tout ce qu'il a à offrir.
Urbaniste à ses heures perdues, sociologue invétéré, mais historien avant tout, ce sont ses voyages qui l'ont formé et qui pourront en former bien d'autres, comme moi, sa fille, qu'il emmena dans sa rutilante Renault Kangoo dans toute l'Europe et au-delà. Ce sont ces voyages qui m'ont appris à voir le monde sous un autre angle, un angle imparfait sur lequel il y a beaucoup à raconter, mais qui nous étonnera toujours. Vous avez donc toutes les raisons possibles et inimaginables de continuer votre lecture et d'apprendre, comme moi je l'ai fait, de ce bonhomme la tête dans les nuages mais toujours une main sur le volant (et l'autre main sur le coeur).
Vous aussi, évadez-vous en gardant toujours les yeux sur ce qui compte le plus pour vous.
Thursday
Jul112013

Un bon samaritain à Vukovar (FR)

L'autoroute interminable entre Zagreb (Croatie) et Belgrade (Serbie) passe par la Slavonie. Cette province de l'extrême Nord-Est de la Croatie a subi une invasion serbe pendant les guerres civiles yougoslaves des années '90. La ville de Vukovar est tristement célèbre pour les crimes de guerre qui y ont été commises. Un hôpital a été saccagé et les malades mis dans la rue.
Après 1995, un compromis a été trouvé avec l'aide d'une force de dissuasion militaire belge sous la houlette de l'ONU. La province de Slavonie jouit d'une certaine indépendance de Zagreb et les droits des habitants serbes y sont mieux protégés que dans la Croatie elle-même.

Les Belges se sont mieux débrouillés en Slavonie que les Hollandais à Srebrenica, mais les circonstances étaient très différentes.

En juillet 2013 une Kangoo rouge à plaque belge, conduite par un Hollandais, traverse la frontière croato-serbe. Beaucoup de traces de la guerre ont disparu. La Croatie est membre de l'UE depuis quelques jours. Leur équipement douanier a été fourni par l'UE aussi, disent des étiquettes bleues qui y sont apposées. Après la frontière, le revêtement de l'autoroute se dégrade du côté serbe. Un pneu se dégonfle rapidement. Pourtant, mon excellent garagiste avait contrôlé sévèrement toute la voiture avant mon départ de Bruxelles...

Je m'arrête en face d'un station d'essence serbe qui a l'air abandonné. Traversée de l'autoroute. Je trouve deux jeunes serbes à l'intérieur du bâtiment. En uniforme orange de la compagnie. Ils auraient pu refuser à m'aider et ils n'auraient pas eu tort.
Mais un jeune Serbe, pas encore né au début des hostilités yougoslaves, est venu me changer la roue. Nous avons regardé le pneu crevé. Pas de trace visible.

Un acte de sabotage croate contre les anciens occupants belges? - "On peut s'attendre à tout, ici...", répond mon jeune monteur sauveteur.

Et j'avais des sujets de réflexion pendant le reste de mon voyage d'hier.

Page 1 ... 4 5 6 7 8 ... 140 Next 4 Entries »