Search in Huibslog
About myself

HUIB
Riethof, Brussels

Huib.jpg...more
...meer
...en savoir plus
...mehr

View Huib Riethof's profile on LinkedIn
PUB
Latest Comments
My Social Pages

Journal RSS Menu

 
Email Subscription (free)
Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Powered by Squarespace
« Thilo Sarrazin bepleit permanente Untermenschen-status voor migranten! | Main | Espagne. Les Banques. Los Desahucios. No Pasaran! (FR) »
Sunday
Nov252012

Desahuciar: Comment stopper les banques (FR)

Un jour avant la grève générale. Las Palmas de Gran Canaria. Centre. Les activistes se rassemblent devant le bureau de la banque "Bankia".
Ils demandent qu'on retire ses comptes de la banque, parce qu'elle chasse les habitants de leur bien, dès qu'ils sont incapables à payer les charges de l'hypothèque.
Une femme vient de se suicider au moment que les forces de l'ordre montaient son escalier pour la déloger.
Dans une autre ville, la communauté a retiré son argent de Bankia. Résultat: Trois candidats au "délogement" (desahuciamiento) sont sauvés. Grace au soutien des concitoyens qui ont manifesté devant la porte de la banque.
Résultat numéro deux: Parti majoritaire PP et le parti d'opposition socialdémocrate s'unissent sur un projet de loi qui interdit les deahuciamientos pendant les deux ans à venir, tant que les arriérés ne dépassent pas les 19000 euros.
Ce que je veux souligner avec cette histoire-ci, c'est que l'action commune pour des objectifs concrets est le meilleur chemin vers les changements nécessaires. Les syndicats et les partis politiques de gauche devraient s'en rendre compte.
En attendant, mes chers amis, allez à l'encontre des personnes touchées par la crise. Écoutez-les. Et engageons-nous dans les luttes concrètes, celles de toujours. Tout commence avec des petits pas en avant. Chaque petite victoire renforcera l'auto-estime des victimes.
Elles seront bientôt non plus les victimes, mais les maîtres de leur destin.

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend

Reader Comments

There are no comments for this journal entry. To create a new comment, use the form below.

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.

My response is on my own website »
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
Some HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>