Search in Huibslog
About myself

HUIB
Riethof, Brussels

Huib.jpg...more
...meer
...en savoir plus
...mehr

View Huib Riethof's profile on LinkedIn
PUB
Latest Comments
My Social Pages

Powered by Squarespace
Journal RSS Menu

 
Email Subscription (free)
Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

« Wilders' walgelijkste 10 statements: 1. Vrouwen (eerwraak, verkrachting) | Main | De Mufti van Den Haag spreekt in Tel Aviv [NL] »
Sunday
Feb062011

Shana en Scène (Tennessee Williams à Bohissaux, Belgique) [FR]

Samedi, le 5 février 2011. L'endroit improbable de Bohissaux, perdu dans les collines négligées de la fière Ville d'Andenne. ni namuroise, ni partie de Huy, et encore moins de Liège.S'il était simplement à nous? À nous, ses habitants? Bon, c'est une discussion différente.

Mon beau-frère Paul, sans que je ne le sache au début, accompagne ma fille Shana au chemin de son éclosion d'actrice. Elle se prépare avec un garçon du coin, sympa, à rendre, en Français, une pièce de théâtre fragmentaire du grand Tennessee Williams. Un texte, pas n'importe quoi. La justification de ses actes et projets d'une fille de famille dépravée à cause de la terrible Guerre Civile américaine.

"Propriété Condamnée" se joue à côté des rails symboliques de la victoire des Yankees et de leurs cheminots. La fille, la mienne, a perdu, jusqu'à sa maison  qui est condamnée à être vendue au premier venant. Peu de famille protégeante autour. Heureusement, sa situation à elle, en ce moment, n'est pas du tout aussi tragique. Elle a sa maman, son papa, mais, depuis peu, plus son chez elle. Son chez-elle est double, triple, multiple.

Avec l'aide de mon cher Paul, elle a su s'exprimer au delà de sa réserve habituelle. Voici un fragment:

Je me souviens des rôles qu'une bonne main de régisseuse de théâtre m'a donnés, imposés et faits intérioriser pendant les années 50 à Amsterdam. Vaincre ma timidité. Oser montrer mes sentiments. Je suis si heureux que ma fille à rencontré des gens qui ont su lui donner le courage à faire la même chose.

Merci, Paul. Merci Nicole!

Une des choses que j'apprécie beaucoup avec les Belges (oui, Wallons et Flamands confondus!), c'est leur sens des rencontres amicales, complices, de bonne vie. Après la représentation, il y avait alors un "pot", une réception. Événement de contribution et de consommation. J'y pus parler avec ma fille:

- J'étais tellement comblé que nous nous comprenions!

Je retrouve un peu, un peu de confiance au futur de notre pays, de notre monde.

Ce sera grâce à des hommes et des femmes comme Paul Tellier et Nicole Gere de Bohissaux que notre monde trouvera enfin son chemin.

Shana et moi, nous remplirons les années qui nous resteront à nous deux, ensemble, avec tout ce qui nous viendra sous la main. Je suis fier de ma fille. Je l'accompagnerai jusqu'au bout.

Je m'excuse du contenu trop personnel - mais j'espère que cela vous aidera à trouver votre chemin dans les situations comparables...

 

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend