Search in Huibslog
About myself

HUIB
Riethof, Brussels

Huib.jpg...more
...meer
...en savoir plus
...mehr

View Huib Riethof's profile on LinkedIn
PUB
Latest Comments
My Social Pages

Powered by Squarespace
Journal RSS Menu

 
Email Subscription (free)
Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

« Rachida Dati a raison, pour une fois 30.5 [FR] | Main | Antwerpen: Vonnis Bart Debie bevestigd - Buitenlandse Debie-vrienden in verlegenheid 27.5 [NL] »
Wednesday
May282008

La soutenable légèreté du tourbillon de la vie amoureuse 28.5 [FR]

(Jeanne Moreau - Le Tourbillon de la Vie (in: Jules et Jim)

Je commence à m’habituer aux coins de bouche pessimistes de Jeanne Moreau.

Quand j’étais plus petit, je l’associais aux femmes redoutées, qui, à tort ou à raison, se sentaient déçues par le petit Toto.

Dans ce fragment célèbre, je retrouve la Moreau plus jeune que la plupart de mes filles à moi. Ma perception a changé.
Pour la première fois, je reconnais l’insoutenable légèreté des adieux et des retrouvailles de l’amour adulte. Et j’entrevois la possiblilté, de défi passionnant, de vivre avec cette évidence, si dictatorialement niée par deux siècles de culture “romantique”: Accepter que toute bonne chose n’a pas seulement un début (comme la fin des romans roses - “Ils vivaient encore longtemps et en plein bonheur”), mais inévitablement aussi une fin, une terminaison.

Comme la chanson le dit: Si l’on n’en fait pas un drame, il y aura chaque fois un début nouveau, toujours meilleur, car on est fait pour apprendre de ce qu’on a vécu et non pas pour le refouler.

Toto Le Psycho

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend

Reader Comments

There are no comments for this journal entry. To create a new comment, use the form below.

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.

My response is on my own website »
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
Some HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>