Search in Huibslog
About myself

HUIB
Riethof, Brussels

Huib.jpg...more
...meer
...en savoir plus
...mehr

View Huib Riethof's profile on LinkedIn
PUB
Latest Comments
My Social Pages

Powered by Squarespace
Journal RSS Menu

 
Email Subscription (free)
Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

« Budapester Fehlermeister 3.4.06 [DE] | Main | Saddam tried to capture Zarqawi »
Monday
Mar202006

Maître des Échecs 20.3.06 [FR]

im000190.jpg

Samedi 18 mars 2006, à 16h30, dans la salle faux-classique du Palais du Rhin à Strasbourg, le Professeur Jean-Luc Piermay m'a ouvert les yeux. On s'approchait de la clôture des travaux du colloque de Banlieues d'Europe sur le livre, nouvellement paru, de Jean Hurstel. Ô, Piermay! Vous m'avez donné une expérience-clairière, plus brillante que celles que Martin Heidegger n'en ait jamais évoquée. A brainwave! Ein Aha-Erlebnis!444887-266731-thumbnail.jpg
Publcation originale à Huibs' UrbLog

 

Écoutez. La source, la racine de ma découverte n'est rien d'autre qu'une frustration. La frustration de ne pas pouvoir intervenir, de ne pas pouvoir interrompre le Professeur, lorsqu'il fit remarquer qu'on ne parle jamais des échecs, mais toujours des réussites de l'intervention urbaine. Les "best practices", quoi. Depuis des années, j'insiste que l'on va apprendre probablement beaucoup plus, si l'on parle des "worst practices", les échecs minables, les projets bêtement interrompus, les châteaux espagnols (comme le Space Park de Brème) qui écrasent encore un peu plus les gens au pied de leurs murs.

Mais, une nouvelle fois, j'étais en état d'échec moi-même, devant le Professeur. J'étais arrivé en retard, à cause de l'échec de ma voiture (photo). Symbole de mon échiquier plein de pièges et d'attrape-idéalistes. S'il y a un maître des échecs, c'est moi. Un maître international, bon, européen. Je les connais par coeur. Comme si j'en étais l'auteur, moi-même. Ce que je suis, d'ailleurs.

"Me voici!", j'aurais voulu dire. "Donnez-moi encore une heure de votre temps, et je vous raconterai des échecs, des échecs, et encore des échecs, l'un encore plus tragique que l'autre!- Vous êtes chanceux, comme par hasard, vous avez parmi vous, l'Échec en personne. Vous me demanderez: 'Mais comment est ce possible que vous avez survécu à tous ces échecs?' Et je vous répondrai: "Parce que j'en suis le maître. Je les maîtrise avec du papier collant. Avez-vous un échec qui vous menace? Appelez Huib! Le retapeur."

Et c'est ainsi, chers amis, en roulant pendant 5 heures de Strasbourg à Bruxelles, dans ma voiture-témoin des échecs de ma vie, que j'ai inventé mon nouveau rôle, après plus de cinq ans d'absence, dans le monde des projets urbains, celui du réenchanteur des projets en échec! En me connaissant déjà un peu, vous n'aurez pas honte d'avouer vos petites erreurs à l'Erreur personifiée. Suivent analyse, diagnose et ... retapage. Vous serez protégés par le secret professionnel du retapeur. Personne ne sera au courant.

Gérants de projet en échec - votre plombier polonais est arrivé! Ssssssssst...

(Publication originale: Le 20 mars 2006, sur 'Huibs UrbLog à l'e-urban website)

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend

Reader Comments

There are no comments for this journal entry. To create a new comment, use the form below.

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.

My response is on my own website »
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
Some HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>